Extrait de LALE

Image

«Ah! L’Amour… on croirait que plus on vieillit, plus on acquiert de l’expérience, plus c’est facile. Foutaise! J’irais jusqu’à dire que plus on vieillit, plus c’est dur. Qu’il s’agisse de retourner sur le «marché», de maintenir une relation de longue durée… Merde que c’est dur. Et ça ne fait pas moins mal quand l’échec arrive. En tout cas, pas pour moi. Quand on lit des livres, on a l’impression que les épreuves amoureuses sont plus rapidement surmontée. Peut-être que c’est moi qui ne suis pas normale, mais ce n’est pas mon cas.

Je vous explique. Je suis en couple avec le même homme depuis à peine plus de onze ans quand ma vie a changé, encore… Mon trente-neuvième anniversaire approche. C’est un matin ensoleillé, je me rends au travail et je me surprends à me dire : «Je pourrais rester avec cette homme jusqu’à ma mort». Pourquoi est-ce que cette réflexion me surprend? Parce que ma relation n’est pas idéale. Parce que j’ai pensé maintes et maintes fois à quitter mon mari. Parce que je ne me suis jamais vue terminer ma vie avec lui. Mais à ce moment, un espèce de grand calme est en moi. Une paix… Et je réalise que j’apprécie cette vie certes un peu routinière, mais cependant assez confortable.

Aujourd’hui, avec le recul, je me dis que je n’aurais peut-être pas dû me faire cette réflexion. Peut-être a-t-elle jeté un mauvais sort à ma relation de couple, car à partir de ce moment, sans que je m’en rende compte, quelque chose avait changé. Probablement à l’instant précis où j’ai eu cette pensée. Et cela aura ouvert la porte à ce qui allait se passer.»

Extrait du prochain roman de Yannick Ollassa©

Advertisements